26AJX dans le ciel du Sud

Le 26AJX – le SD-1 TD d’AlexR – a pris son envol à Romans.

Le volatile est d’une blancheur immaculée, il n’a pas encore reçu sa décoration vinyle. Mais revenons en mai 2014… La décision a été prise, la commande passée, ce sera un SD-1 train classique construit à partir d’un kit matériaux et motorisé par un SE31 (à époque on disait un CH750).

Mais laissons-lui la parole:

Le bilan de la construction est très bon ( j’ai triché, je travaille dans ce milieu). Ce fut assez long, 4 ans et demi, et la longueur comme les difficultés que j’ai pu rencontrer sont pour l’essentiel dues à des facteurs extérieurs à l’appareil.
le travail s’est fait au coup par coup, au gré du temps disponible et de la motivation. Il y a eu une année d’interruption complète entre 2016 et 2017.
Pour les difficultés, il y a eu le manque de place, mon garage fait 18 m carré et le SD1 était loin d’être le seul à occuper l’espace… j’ai été obligé de construire la remorque de transport plus tôt que prévu pour stocker les éléments terminés.
J’ai trouvé le gros oeuvre rapide et très agréable à construire surtout le fuselage: un régal ! Les plans sont clairs et bien faits. Certaines étapes sont un peu plus fastidieuses notamment la verrière qui demande du temps et du soin et l’ajustage des karmans qui demandent pas mal de montages et démontages des ailes (prévoir un jardin suffisamment spacieux et des journées ensoleillées pour cela).
Le temps passé dépend beaucoup de la finition, j’ai marouflé intégralement la cellule à la fibre de verre et essayé de soigner les masticage des différents raccords.
1000h ? Dur à évaluer mais on doit être proche de la vérité, plus le temps consacré à la remorque.
Mon appareil est fidèle au plan sans modification notable à part la rehausse du cockpit de 1.5cm. Il est tout blanc pour le moment, pèse 128.5 kg à vide avec parachute et est parfaitement dans la plage de centrage.
L’obtention des papiers à demandé une dizaine de jours, l’identification est 26AJX et l’indicatif F-JDXM.

 

Beau travail d’Alex. Un commentaire: oui, la surface disponible joue sur la facilité du travail, et donc sur le temps passé. Le marouflage de la cellule avec un tissu de verre fin est une très bonne protection contre l’humidité.

 

La construction s’est fortement accélérée ces derniers temps car un bébé à pointé le bout de sont nez il y à 3 semaines et je voulais terminer la construction avant l’arrivée de ma petite fille.

J’ai effectué le premier vol par temps couvert mais calme, avant le retour du mistral…

Ce premier vol, d’une petite demi heure, s’est déroulé sans problème avec la présence d’Hervé Pétillon qui m’a apporté aides et conseils tout au long de cette aventure.
Les premières impressions sont excellentes, l’appareil est stable et met en confiance rapidement j’avais vraiment la « banane » après ce vol.

 

Vive l’entraide entre Constructeurs et Pilotes de SD-1!
Merci Hervé, qui a déjà rendu service à maintes occasions!
C’est le vrai état d’esprit que j’ai souhaité créer.

 

J’ai fais à nouveau quelques tours de piste pour travailler un peu les atterrissages. Je ne suis pas encore habitué à arrondir aussi bas. L’assiette assez cabré combinée à la position relativement couchée me déroutent encore un peu.
Au niveau des réglages, je me pose une question à propos de l’équilibrage de la profondeur. Je vais exposer cela sur le forum.

 

Je tiens à vous remercier pour votre aide et le bon déroulement des transactions avec la maison SPACEK

 

Et, pour finir le petit mot qui fait plaisir… Merci à vous, AlexR (et Hervé).

 

1 réflexion sur « 26AJX dans le ciel du Sud »

  1. Bonjour à tous;
    témoin de ce premier vol: tout s’est déroulé à merveille,presque comme un vol de routine…..
    Alex à parfaitement préparé cela,et sa construction est irréprochable,mais bien que dans son cas,ce soit son métier, la construction n’est pas réservée à une minorité de gens »avertis » .
    les plans d’Igor Spacek sont très détaillés, les éléments constitutifs du « lot matière » excellents ,et plusieurs pilotes /constructeurs prêts à conseiller ceux qui vont se lancer.
    Bref,ceux qui hésitent n’ont qu’a franchir le pas,nous serons là pour les épauler.
    bonne construction et bon vols à tous
    Hervé P

Laisser un commentaire