Aero 2016

C’était la première fois que je me rendais à Friedrichshafen et j’ai découvert cette immense exposition; le stand SDplanes alias UL-Gmbh était un grand « 4 faces » dans le hall B1 puisque pour la première fois étaient présentés deux avions: le SD-1 SE33 et le SD-2.
Les deux avions, disposés de chaque côté d’un plot central ont attiré les visiteurs.

IMG_5517
Un grand Merci à tous ceux qui sont venus nous rendre visite!
Le SD-1 se montrait en version TG, équipé du nouveau moteur SE33 et d’un bon nombre d’options.
Ce moteur SE33 est basé sur un Briggs et Stratton 810 cm³, mais B&S ayant revu sa gamme ce moteur est d’origine à axe vertical, ce qui est peu pratique pour entraîner une hélice horizontale…
Il y a donc eu un gros travail effectué sur la circulation de l’huile, en plus du travail habituel sur la position de l’admission, l’allègement du volant, etc…
Le résultat est intéressant: 2 ch de plus que le SE31, mais surtout Igor Spacek annonce 8 kg de moins!
Ce SE33 est équipé d’une hélice bipale composite Helix.
Au rang des options, on comptait le simili cuir, les revêtements des flancs de cockpit, le palonnier réglable, le chauffage de cabine, la gestion moteur MGL, le parachute…

 

Le SD-2 trônait de l’autre côté du stand avec son 912 et son hélice à pas variable. Le OK-UUR 02 est équipé d’un 912S de 100 ch, la version de base utilise un 912 de 80 ch; de même l’hélice est une Woodcomp VAR-2 réglable en vol, la version de base est une tripale ajustable au sol.

Le point intéressant du SD-2 est son poids à vide: 255 kg, ou 270 kg avec le parachute inclus. Mr Tisserant (Vol Moteur) assurait qu’il s’agissait du biplace 912 le plus léger présent à Aero 2016!
Le OK-UUR 02 est le prototype: certains détails restent en devenir, le dossier des sièges doit être revu, le robinet d’essence est provisoire, l’installation moteur sera encore fignolée.
La poignée de verrouillage de la verrière se trouve au niveau des épaules, et à l’extérieur il s’agit d’une poignée escamotable verrouillable à clé.
Le trim de profondeur électrique est commandé par un interrupteur sur la console centrale; lorsque l’option trim d’ailerons (électrique aussi) est choisie, les deux trims se retrouvent sur les deux manches, avec le bouton radio.
Les petites fenêtres de série derrière la verrière donnent une excellente vue de 3/4 arrière.
Les habitués du SD-1 ne seront pas surpris d’apprendre que la position semi-allongée est très confortable et permet d’envisager de grands voyages,d’autant plus que la largeur aux épaules de 1,17 m donne de la place même aux grands gabarits. Palonniers réglables sur les deux places de série.
Les performances annoncées, de haut niveau, placent le SD-2 dans le peloton de tête des ULM performants, tout en restant plus abordable financièrement.
La première machine de série sera livrée en Allemagne à l’automne.

Ceux qui sont intéressés par plus de détails (poids, prix) peuvent se référer au configurateur SD-2.

 

Je voudrais terminer en disant mon plaisir d’avoir rencontré de nombreuses personnes impliquées avec SDplanes: Uwe Post et Madame que je remercie pour leur accueil , Burkhard Rüping qui prend en charge la Scandinavie, Thomas Pluess qui officie en Australie, et toutes les personnes Allemandes et Tchèques qui gravitent autour de nos avions.
Enfin je n’oublie pas de saluer Igor Spacek, concepteur des SD-1 et SD-2, qui se retrouve maintenant à la tête d’une vraie équipe.

 

2 réflexions au sujet de « Aero 2016 »

  1. … oui, Frierichschafen 2016 fut un bon cru avec de belles machines … et toujours un vrai plaisir de s’y rendre et de vous y avoir rencontrés.

  2. bientôt des tarifs pour ce moteur ? 8Kg de moins que le kohler c’est très intéressant et les options du sd-1 me paraisses indispensable
    et pour le magnifique SD-2, va falloir gagner au loto……

Laisser un commentaire