Asdumanche démarre l’injection

Kohler injection modifié

Asdumanche voulait un Kohler dans son SD-1 TD n°90 (kit rapide), mais pas celui de tout le monde: il le voulait en position haute, comme celui de LuftNSU, mais il voulait aussi l’injection.

Le positionnement du moteur a été fait aisément avec l’aide de LuftNSU et les fournitures de Igor Spacek.

Le Kohler existe en version injection, mais sur la version d’origine l’admission et son papillon se trouvent sur le dessus du moteur, dans le V des cylindres. Vu la position haute du moteur (culasses à l’air libre), il a été nécessaire de redessiner et refabriquer toute la pipe d’admission sur le devant du moteur, en conservant le volume de la pipe et les distances injecteur-culasse. Vous pouvez voir les détails sur sa page Kohler ECH749. Un gros travail, sans filet!

Par ailleurs, d’autres modifications: changement du démarreur pour économiser 1,25 kg, rajout des sondes de pression et température d’huile, ainsi que température de culasse

D’où une légitime émotion lors du premier démarrage… je vous laisse admirer le résultat: Ne critiquez pas la qualité de la vidéo, c’est pris « sur le vif » avec le souci de partager.

On notera l’instantanéité du démarrage, la stabilité du ralenti, en attendant la suite… J’ai même l’impression que les vibrations sont plus faibles? Le ralenti est estimé (pour l’instant, capteur non installé) à 900 t/mn. Pas de modification de l’EPROM.

Et avec l’hélice:

On lit maintenant 920 t/mn. En tous cas, un grand Bravo à Asdumanche d’avoir osé…

Pour la petite histoire, un autre moteur se prépare à présenter sa version injection: le Verner JCV 360i, mais cela se passe à Hodonin.

9 réflexions au sujet de « Asdumanche démarre l’injection »

  1. Chouette un de plus.
    Les vibrations sont effectivement plus faibles… »mais ya pas d’hélice c’est là qu’est l’os » et donc moins d’inertie.
    Je doute que l’injection ait le moindre effet sur les explosions…
    Petit remarque le changement de démarreur fait gagner 1,25 kg et non 2,3 c’est déjà trés bien.

  2. Merci pour les félicitations!
    C’est le travail en équipe qui nous a permis d’avancer dans le bon sens. Merci donc à Jean et Richard pour leur aide précieuse. Le plus gros du boulo est fait. Reste les essais avec l’hélice et capot moteur. Bonne suite à tous les constructeurs!

  3. Pardonnez-moi une question très naïve : pourquoi ne pas avoir conservé l’injection et le circuit d’admission tels qu’ils sont à l’origine sur le ECH749, et installé le moteur quelques centimètres plus bas ?

    • Asdumanche vous le dira mieux que moi, mais le but était d’avoir l’axe d’hélice le plus près possible de l’axe de l’avion (montage dit « culasses hautes »).
      Il s’agit d’un choix esthétique et cela imposait de libérer au maximum l’espace entre les cylindres…

Laisser un commentaire