Et 79LS apparut !

C’est l’histoire d’une construction réussie.
20170924_172708-copier
Stéphane – Stef_112 pour les intimes – a acheté début 2013 un kit matériaux auprès d’un constructeur désireux d’abandonner sa construction. Il a posé des questions sur le forum chaque fois que c’était nécessaire, s’est procuré auprès d’un constructeur de SD-1 étranger un outillage permettant de faciliter le coffrage des ailes.

Il a ensuite réfléchi à la motorisation, et après avoir été tenté par les bicylindres en V d’origine Américaine, il a trouvé une occasion récente de Verner JCV 360 qui a fait son bonheur!

Une bonne dose d’huile de coude, d’imagination et de peinture plus tard, le W79LS était né et déclaré à l’état civil de la DGAC. Pour perdre son W (immatriculation définitive), il lui reste à faire ses essais et à fournir les résultats à la DSAC.

Vous pourrez détailler dans la galerie ci-dessous la décoration et la finition de sa machine.


Stéphane précise que les années de modélisme qu’il a pratiqué l’ont considérablement aidé dans sa réalisation, les techniques étant les mêmes. Il se propose maintenant de répondre, si besoin, aux questions d’autres constructeurs, ou bien de préciser quelques points qu’il a particulièrement retravaillé comme la réalisation des bords d’attaque ou la réalisation de feuillures pour améliorer l’étanchéité de la cabine.

14 réflexions au sujet de « Et 79LS apparut ! »

  1. Bonjour après quelques infos glanées ici ou là je me lancerai bien dans l’aventure « construction ». Jamais fait de maquette mais je manipule un peu le bois, la mécanique auto et un peu de poly bateau.. Avant de commander un kit de démarrage, si Stéphane a des maquettes à conseiller, je suis preneur…

    Il est magnifique son SD et c’est tout à fait dans mes couleurs !

  2. Stéphane,

    Igor Spacek a apprécié votre réalisation, à un point près: vous savez qu’il est demandé que la peinture reste dans des tons clairs plutôt que sombres (le noir absorbe la chaleur), et en particulier la bande noire sur le réservoir lui apparaît dangereuse.
    En effet la partie supérieure du réservoir est construit en mousse dure polyuréthane et ce matériau pourrait, à la longue, être sensible aux élévations de température répétées.
    Peut-être vaudrait-il mieux trouver une autre couleur pour cette bande?

    Bruno

  3. Merci pour tous ces compliments.
    Après mise au point des derniers détails, et (re)vérification de l’ensemble de la cellule, j’espère pouvoir, lorsque les conditions météo s’y prêterons, procéder aux essais « in situ ». Je ne manquerai pas de vous faire partager ces moments en adressant quelques photos à Bruno.
    Bonne construction à tous.
    Stef

  4. Mes occupations professionnelles m’ont malheureusement empêché de profiter des rares fenêtres météo favorables de cette fin d’année pluvieuse.
    Le 1er vol ne pourra dorénavant avoir lieu qu’en 2018 …après dissipation des brumes des 2 réveillons!!!

  5. Bonjour Stéphane,
    Bravo pour cette réalisation.
    J’aurais souhaité savoir comment vous envisagiez la maintenance du moteur avec l’arrêt de commercialisation du JVC 360 par Verner ?
    Connaissez-vous un fournisseur de pièces ?
    Merci.
    Cordialement.

  6. Bonjour Clyde.
    Meilleurs vœux à vous et à tous les constructeurs et pilotes de SD-1.
    Verner assure encore le suivi des JCV, et m’a procuré rapidement les rechanges nécessaires à la visite des 50h (courroie, bougies, filtres) qui sont par ailleurs des matériels que l’on doit pouvoir trouver facilement (chez des revendeurs de motos, par exemple)
    Pour ce qui me concerne, je ne peux que les féliciter de la réactivité dont ils font preuve quand on les interroge.
    Quant à la TBO, au rythme auquel je vole (une trentaine d’heure/an), elle est encore loin.
    Cette donnée, évidemment propre à chacun, a été prise en compte lors du choix de la motorisation, l’esthétique procurée au SD-1 par le flat-twin étant à mes yeux un critère très important.

Laisser un commentaire