Premier ciel pour 79LS

Stéphane n’a pas choisi le plus facile pour son 79LS: il a récupéré un Verner JCV 360, moteur particulièrement bien adapté au SD-1, mais qui n’est malheureusement plus distribué, pour propulser sa machine.
Il aura fallu résoudre quelques problèmes sur ce moteur d’occasion, mais le résultat est particulièrement satisfaisant: laissons-lui la parole:

Enfin ça y est, le 79LS a enfin pris l’air vendredi après-midi!
 
Au final, il aura fallu 1 année pour résoudre les soucis provoqués en cascade par la défaillance du boitier Fly Henry gérant la distribution d’énergie du JCV 360. J’ai même envisagé un moment le remplacement pur et simple du moteur, mais des copains têtus et compétents ont eu raison de ces caprices « technico-électriques ».
Qu’ils en soient grandement remerciés: la construction amateur est une formidable aventure, source de partage de connaissances et d’échanges de coups de main.
 
Bien que j’ai réalisé moi-même une série de « sauts de puce » mercredi dernier sur la piste en herbe de Niort-Marais Poitevin (LFBN) j’ai néanmoins trouvé plus sage de confier le 1er vol à un pilote-instructeur plus expérimenté que moi.
 
Quarante années de modélisme m’ont appris que le stress provoqué par la mise en l’air d’une machine, que l’on a passé plusieurs années à construire, peut vous faire perdre une bonne partie de vos moyens et de vos capacités d’analyse, et qu’il valait mieux confier cette responsabilité à quelqu’un de confiance, dont l’affect n’obérera pas les compétences.
 
A mon sens, la lucidité doit toujours prévaloir sur la fierté mal placée…mais ce n’est que mon avis!
 
Le SD-1 a été apprécié par le pilote comme étant très maniable en roulis et en lacet, stable et bien centré, et ayant comportement très sain. Le vent était dans l’axe, environ 15Kts, et le décollage s’est fait sur un intervalle de seulement 3 balises, soit environ 60m. La vitesse constatée en vol étant de 140 km/h, je pense que je pourrai augmenter un peu le pas de la Sandera afin de gagner un peu en vitesse de croisière tout en restant sur une distance de décollage acceptable.
 
Il me reste maintenant à attendre des conditions météo un peu moins venteuse pour aller goûter, moi aussi, aux plaisirs du SD-1.
 
Que soient ici grandement remerciés:

  • Robert et Marie Claude, qui hébergent 79LS depuis janvier 2018 parmi leurs avions de collection et de construction amateur, pour une durée…qui aurait dû être de 2 mois!
  • Gérard, génial technicien de 85 ans, dont la tête bien faite fourmille toujours d’idées et de solutions pour résoudre des problèmes considérés comme insolubles
  • Philippe, ex-pilote de l’armée de l’air, instructeur ULM 3 axes et gyro, qui a bien voulu me faire confiance en réalisant ce vol d’essai

Merci également à vous pour les réponses que vous m’avez apportées tout au long de ma construction.

A bientôt.

Stéphane

Voilà une construction menée avec ténacité, et surtout une grande sagesse -ou expérience- au moment de la mise en l’air.
Stéphane nous a envoyé quelques photos:

Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir ce nouveau SD-1 et souhaitons de beaux et nombreux vols à Stéphane avec le 79LS.
 

3 réflexions sur « Premier ciel pour 79LS »

Laisser un commentaire