Le Spacek SD-1

Le Spacek SD-1 est 

  • ULM monoplace, constructible sous CNRA.
  • léger: 120 kg avec parachute.
  • performant: Vmax 160 à 200 km/h.
  • au choix disponible en train classique ou train tricycle.

Le Spacek SD-1 est

  • facile à construire: kits avancés, construction bois, nombreuses pièces fabriquées
  • facile à piloter: commandes légères, réactions directes, maniabilité optimale.
  • économique: choix du mode de construction, faible consommation.
  • sûr avec son parachute intégral optionnel.

Le Spacek SD-1 est

  • démontable en 5 minutes par le pilote,
  • remisable dans une remorque ad hoc ou dans un simple garage automobile.
  • adaptable au désir de chaque pilote avec son choix de moteurs deux temps et quatre temps, de 24 cv à 50 cv.

21AJG réduit allégé

CONCEPTION

Le poids d’un avion a une influence directe sur ses performances.

La philosophie de conception du Spacek SD-1 est la recherche du poids le plus faible possible tout en conservant la simplicité de construction, de bonnes performances et un pilotage facile convenant au pilote de loisir.

Il est historiquement prouvé que la construction la plus légère pour les avions est la construction bois.
La plupart des jeunes garçons se sont essayés un jour à la construction en bois d’un modèle réduit d’avion ou de bateau. Le SD-1 est en fait un grand modèle réduit, de sorte que le bricoleur moyen ne devrait pas avoir de problèmes de construction.

Les nouveaux matériaux offrant sans cesse de nouvelles possibilités, nous utilisons maintenant dans la vie courante des produits utilisant la fibre de carbone dont les propriétés mécaniques sont remarquables.
Le rapport résistance / poids du carbone le prédispose à une utilisation dans les endroits où de  grandes charges sont concentrées, tels que les têtes de longerons, les renforts de semelle de longeron etc.

On obtient les meilleures caractéristiques de rigidité en utilisant la technique de pultrusion. Il s’agit d’un processus entièrement automatisée qui garantit un très haut niveau de qualité et d’excellentes propriétés mécaniques.

C’est pour cette raison que nous utilisons ce matériau dans les longerons des ailes et des empennages, ainsi que pour les renforts du fuselage aux points de fixation du train d’atterrissage. Grâce à ce matériau, le poids du longeron de chaque demi-aile est de 2 kg pour un facteur de charge de 7,5. Le ratio de masse maximale /masse à vide  de l’avion atteint 2,1. La construction est simplifiée.

Toutes les nervures sont en polystyrène extrudé, ce qui accélère la construction. L’ensemble est recouvert de contreplaqué avion et les composites sont utilisés pour les formes complexes (karman, wing tips…)

Trois configurations sont offertes au choix du pilote:

  • train classique TD
  • train tricyle TG (roue avant folle) et TGC (roue avant conjuguée).

La gamme des moteurs utilisables va de 24 à 50 CV en deux temps ou quatre temps, ce qui permet de répondre aux exigences de chaque constructeur.

Démontable: Une personne seule peut assurer le montage où le démontage de l’avion pour mise sur remorque (ailes et profondeur) en quelques minutes.

La sécurité n’est pas oubliée: L’avion est conçu pour être équipé en option d’un parachute pyrotechnique.

L’avion satisfait aux normes des classes FAI ULM et LSA, ainsi qu’à la classe 120 kg Allemande.

Le but de notre entreprise est d’apporter le meilleur soutien possible aux constructeurs de cet avion et de promouvoir la « petite » aviation pour tous.

4 réflexions au sujet de « Le Spacek SD-1 »

  1. Est-il possible de concevoir un coffre à bagages en lieu et place du parachute et si oui de quel volume?merci d’avance pour la réponse.

    • Bonjour,

      oui, c’est possible. Certains constructeurs l’ont fait et c’est autorisé par Mr Spacek.

      Par contre, je ne saurais pas vous dire de quel volume vous concevrez le vôtre… sachant que les limites de poids et de centrage sont assez vite atteintes.

      Cela dépend de ce que vous souhaitez mettre dedans, de la dimension de l’ouverture que vous pratiquerez, de l’accès par l’intérieur ou par l’extérieur…

  2. Vraiment très bel avion.
    Je rêve de construire le miens depuis que j’ai sauté en parachute (14000 pieds, chute libre) j’ai le goût de voler.
    Après avoir consulté beaucoup de site web pour des kits ou prêt à voler.
    le sd1, point de vue coût, performances, autonomie ,adaptabilité pour le pilote (poids et dimensions) et choix de motorisations. Difficile à battre!

    Tony

Laisser un commentaire