Une vidéo Verner JCV 360

Voici une vidéo du D-MZSD, le dernier SD-1 TD propulsé par un Verner JCV 360, bicylindre à plat, 4 temps, refroidi par eau. Ce moteur développe 35 cv; la vitesse de croisière est de 160 km/h à 5000 t/mn, le taux de montée s’établit à 4-5 m/s.

10 réflexions au sujet de « Une vidéo Verner JCV 360 »

    • Pourquoi l’anglais?
      Ah oui, ça y est j’ai compris: parcequ’il y a un bon nombre de fonctions qui ne sont pas traduites. J’ai tellement le « nez dedans » que je ne le vois plus; et ce n’est pas très simple (pour moi) à corriger, mais cela viendra…

    • Oui, finalement il y a beaucoup de possibilités intéressantes qui se dessinent. La difficulté se situe dans le fait que chaque GMP nécessite, pour être fonctionnel dans le SD-1, un gros travail d’avionnage – vous êtes placé pour le savoir.
      Donc au bout d’un moment il pourra être tentant de ne pas réinventer la roue à chaque fois et d’utiliser une solution existante pour laquelle le travail a déjà été fait.

  1. Magnifique!! On ne s’en lasse pas! Pour les observateurs, le capot moteur du verner a été modifié dans la partie inférieur (radiateur). Le problème de refroidissement dans les basses vitesses serait-il réglé?

  2. Bruno

    Je reviens vers vous au sujet du Verner 360 qui a un rapport puissance / masse intéressant. Toutefois je ne comprends pas pour quelle raison le site Verner affiche une puissance max continue à 26 HP et 6000 trs/mn alors que le couple maxi est indiqué à 7000 trs/mn et la puissance maxi à 35 CV pour 7800 trs/mn. Je suis persuadé que 26HP en continu est bien suffisant mais pourquoi un tel écart entre puissance max continue et puissance max ?
    Merci de la tenue de ce site et de nous tenir au courant de l’avancée des fiches d’identification en France.
    Bien cordialement
    Gérard

    • Hello Gérard,

      Oui, le JCV 360 s’avère être une alternative majeure pour le SD-1.
      Suite à un changement de direction (comprenez capitaux…), il est vrai que les chiffres annoncés ont évolué dans le temps: annoncé initialement pour 38 cv à 7500 t/mn et 29 cv à 6400 t/mn en continu, nous en sommes maintenant à 35 cv à 7800 t/mn et 26 cv à 6000 t/mn en continu, ce qui semble plus raisonnable au vu de la cylindrée.
      Ces chiffres risquent encore d’évoluer (en particulier la consommation) car les prochaines versions seront équipées de l’injection.

      Ce qui est sûr, c’est que la puissance proposée par ce moteur est suffisante pour le SD-1 et que le poids lui est favorable.
      Je me fie à l’expertise de Igor Spacek qui est l’un des seuls à avoir piloté toutes les motorisations du SD-1: derrière le F23 qui présente d’autres caractéristiques (2T, consommation) le JCV 360 est le moteur le plus performant pour le SD-1.

      Dans tous les cas nos connaissances sur le SD-1 motorisé JCV 360 vont augmenter puisque deux machines de ce type, montées par l’usine, vont arriver en France lors du 1er semestre 2013. L’une sera prêtée aux revues spécialisées pour évaluation, l’autre participera au Tour de France ULM.

      La première fiche d’identification Spacek SD-1 / JCV 360 sera demandée / obtenue dans les semaines qui viennent.

      Vous suivrez tout cela sur sdplanes.fr bien sûr!

  3. il me semble que cette vidéo n’est pas accessible par le menu « images/vidéos » qui ne renvoie qu’à la première image… c’est dommage.

    • Euh, chez moi ça marche…
      N’oubliez pas qu’il faut cliquer sur le titre du post, ou sous la première photo sur le « Suite-> » en bleu, pour que s’ouvre le post en entier.

      Bonne visio!

Laisser un commentaire